les étiquettes cataloguent notre animal

Nos amis les animaux ont toutes sortes de comportement, d’attitudes différentes.

Et généralement nous les décrivons à notre façon.

On leur met des étiquettes. Ce sont les perceptions humaines de ce que l’animal est.

  • “Mon chien est agressif ! “
  • “Le mien est jaloux.”
  • “Les nôtres sont en pleine adolescence, ils sont très têtus.”
  • “Le mien est pot de colle. “

 

Cette description ne nous aide pas toujours à avancer. Elle nous emprisonne et ne nous pousse pas à aller plus loin. En effet, c’est très subjectif, c’est notre interprétation. Elle peut être influencée par des idées reçues, de l’anthropomorphisme.

“Mon chien me saute dessus quand je rentre du travail.” Il y aura autant d’étiquettes, d’interprétations, que de personnes présentes.

Comme la définition du comportement l’indique, c’est tout ce que fait un individu et qui peut être observé. La meilleure des façons est donc d’apprendre à observer votre animal et de le décrire en toute objectivité. 

Opérationnaliser son comportement permet en outre de décrire uniquement ce que nous voyons sans apporter notre ressenti, notre interprétation, et de pouvoir mesurer ce comportement.

Au lieu de dire “Mon chien n’est pas gourmand , les friandises ne marchent pas avec lui” ; nous dirons : mon chien a senti la friandise et ne l’a pas prise.

Certains de leurs comportements semblent parfois incorrects à nos yeux. Les enfermer dans des cases comme impatients, nerveux, dominants, heureux,… ne nous permettent pas d’analyser le comportement et d’en savoir l’origine. Les étiquettes sont valables à un seul moment. 

Si notre chien est simplement têtu, alors pourquoi s’embêter à lui apprendre le rappel si c’est peine perdue. Notre chien est dominant, même quand il se repose à côté de sa peluche ? Mon chien est fainéant, l’est-il pour aller jouer avec un chat ?

 

Bien opérationnaliser les comportements nous permet de bien comprendre les antécédents du comportement et les conséquences de celui-ci. On pourra donc modifier plus facilement les comportements dérangeants. 

 

Et n’oublions pas, les comportements que font nos animaux sont naturels pour eux. Cependant, certains ne nous plaisent pas mais peuvent plaire à d’autres : dormir sur le lit, faire des léchouilles, sauter sur les jambes…

Animalement vôtre,

MAËLLE & LES 4 PATTES : comportementaliste canin